Le brochet et l’aïoli

oh le beau brochet

oh le beau brochet

Brochet en morceaux

Brochet en morceaux

et la tête!

et la tête!

Mon fils est pêcheur de carnassiers et hier, il m’a rapporté un brochet de 71cms ! Miame! Mais il faut le préparer : Le vider, le nettoyer, le couper et le cuire au court bouillon. Je prend donc une belle marmite dans laquelle je vais mettre un peu de vin blanc sec , une carotte coupée en rondelle, un oignon, un bouquet garnis de thym, laurier, romarin et persil, un sachet d’aromates spécial poisson (des épices du sel…) et de l’eau froide et j’y plonge mon brochet coupé en trois plus la tête.

il faut le peler

il faut le peler

retirer les arrêtes

retirer les arrêtes

Il faut laisser bouillir une dizaine de minutes et dés que c’est cuit , sortir et égoutter les morceaux de poisson pour le peler et ôter les arrêtes tant qu’il est chaud, c’est plus facile . C’est simple et très bon! Maintenant, je mets le plats au réfrigérateur jusqu’à ce soir; en attendant, je vais faire l’aïoli qui l’accompagnera .

prêt à être dégusté

prêt à être dégusté

20150607_154127

avec l’aïoli

Un bol haut, de l’huile d’olive, de l’huile de tournesol, des gousses d’ail écrasées, de la moutarde, du sel, du poivre moulu, du thym frais du jardin et un jaune d’oeuf, voilà tout ce dont j’ai besoin . Je casse l’oeuf et mets le jaune dans le bol. J’y ajoute une bonne cuillère de moutarde, le sel , le poivre et le thym frais émietté, ainsi que l’ail écrasé . Je prends mon fouet électrique pour aller plus vite à monter la mayonnaise, et mes deux huiles que je vais ajouter petit à petit en fouettant constamment , pour les proportions je mets environ la moitié des deux huiles, l’olive étant plus forte en gout, je partage avec celle au tournesol. Lorsque le mélange est bien ferme et tient tout seul au fond du bol , c’est prêt! vous pouvez arrêter de battre et mettre votre bol au frais jusqu’au moment de déguster.

Bon appétit !