Le feuilleton des pupies,

la table ronde

la table ronde

Voici un feuilleton écris par un des fétichiste de Vends ta culotte, qu’il m’a adressé pour le publier sur mon blogue et je pense qu’il va bien dans ma rubrique « les pupies de vends ta culotte ». Une belle « légende » imaginée par Jean. épisode par épisode, je vous laisse découvrir cette histoire extraordinaire !!!
« Si de la voire, de l’entendre, d’être a ses coté fut un hasard, c’est aussi grâce a la table ronde.
Il y avait a la cour d’Arthur Roi des Bretons, les chevaliers de la table ronde , courageux, fières et parfois moqueurs.Deux d’entre eux avaient repéré un homme, ancien palefrenier d’un chevalier mort au combat, qu’il avait défendue vaillamment avec son bâton. n’ayant point de naissance, sa mère étant » fille mère » et exécutée comme la coutume le voulait,il fut sous la protection de Merlin qui comme lui, avait vécu la même chose et demanda au roi, de le sacrer chevalier. Arthur l’adouba donc.
                                                             On lui fit forger une armure, brillante, comme celle de Lancelot un chevalier fière et nerveux.
Nos chevaliers moqueurs, lui dirent:- » il te faut te faire un nom, demande au Roi une mission ». ce qu’il fit, ; le Roi médusé se renseigna sur une possible quette et lui dire de demander aux autres chevaliers de le la lui donner eux même,
Aussi ils lui confièrent ,comme la tradition le voulait ,de retrouver un chevalier disparue. Un an et un jour, il parti donc et revint sans le chevalier, qui entre temps regagna le château :il n’avait jamais disparue bien sur.
Arthur mécontent lui donna une autre mission :aller chercher une fée Dragon qui faisait régner la terreur en Brocéliande; de tuer le dragon, et la fée, mais de faire très attention car Brocéliande serait dangereuse pour lui,lui conseilla Arthur. Longue et périlleuse serait cette quette.
                 Il partie donc… Une année passa; puis deux ,et il livra de belles batailles, fut blessé, et de défendre les faibles il n’eut point de répit…
Voila l’introduction de ses aventures le reste suivra bientôt… »

Imaginé et écrit par Jean MANET,charpentier.